Communication « Les modèles de micro-simulation en action », par F. Bessis

Du 3 au 5 juillet 2019, colloque de l’AFEP, Lille

Présentation  :
Cette proposition de communication porte sur les principaux modèles de microsimulation utilisés pour l’évaluation de réformes socio-fiscales en France. Ces instruments d’évaluation qui permettent d’anticiper les effets d’une réforme sur le revenu disponible de chaque catégorie de la population ont connu un essor important en France depuis les années 1980 en lien avec deux facteurs : l’augmentation de la puissance de calcul des ordinateurs et la disponibilité croissante de bases de données microéconomiques (Bourguignon et Spadaro, 2003). Je propose plus précisément ici d’examiner l’histoire de ces modèles, qui ont donné lieu à des travaux de comparaison au niveau européen (OCDE, 1988 ; Sutherland, 2001). Tardive, l’expérience française en la matière a été initiée par des universitaires plutôt que par l’administration (Legendre, 2004). L’histoire de ces instruments d’action publique associée à la diffusion du numérique peut conduire à nuancer la lecture d’une expertise économique marquée en France par le monopole des économistes de l’administration. En se tournant vers des usages, il s’agira aussi d’examiner si ces modèles ne doivent pas d’abord être interprétés comme des instruments d’élaboration plutôt que d’évaluation des politiques publiques.

Le texte de l’intervention est disponible sur le site du colloque.

 

OUNAP : Outils numériques et actions publiques

Ce projet, financé par la MSH Lyon Saint-Etienne, a pour objet d’étudier l’impact des outils numériques, – Open Data, Big Data et plateformes Internet – sur les politiques publiques. Sera analysée la manière dont ces instruments affectent la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques.